Du nouveau contre la chute de cheveux

Si la greffe de cheveux date des années 1930, aujourd’hui, les techniques ont beaucoup évolué et donnent des résultats vraiment satisfaisants. Quand on sait que la calvitie ou les problèmes de chute de cheveux sont de plus en plus importants, la greffe des cheveux a encore de beaux jours devant elle.

 

Tout ce qu’il faut savoir sur la chute de cheveux

Environ 10 à 12 millions de personnes sont touchées par l’alopécie ou la calvitie. En moyenne, un homme a environ 100 000 cheveux sur la tête, sachant qu’il en perd naturellement en moyenne 70 par jour et le plus souvent au printemps et à l’automne.

Stress, maladie, contraception chez les femmes, autant de raisons qui expliquent une chute de cheveux. Si celle-ci dure plus de 6 mois, on considère qu’elle est chronique et nécessite un traitement médical d’abord, puis une greffe de cheveux si les médicaments sont insuffisants.

 

Plusieurs types de greffes

A ce jour, il existe différents types de greffes de cheveux qui offrent de bons résultats à l'aspect naturel, des techniques qui sont fonction de la zone affectée par la chute de cheveux ou du problème capillaire rencontré.

La micro-greffe consiste à réimplanter au patient des greffons de 1 à 3 cheveux prélevés sur ses propres cheveux. La mini-greffe de cheveux elle correspond à la réimplantation de greffons de 5 à 6 cheveux. Comptez environ 5 à 15 séances en moyenne.

Le patient peut également recourir à une greffe folliculaire avec bandelette qui consiste à prélever une bandelette de cuir chevelu. Avantage : une seule séance est parfois suffisante.

Enfin, dernière technique, la FUE (Follicular Unit Extraction) qui consiste à prélever des greffons follicule par follicule à l’aide d’un bistouri. Cette technique est conseillée aux patients ayant un début de calvitie.

Les pages similaires :

Facebook Twitter Netvibes Linkedin Del icio us Digg Reddit Google BK Stumble upon Technocrati